Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Premiers mots en lingala


La prononciation

La prononciation du lingala est assez simple : la plupart des lettres se prononcent toujours de la même façon.

Les voyelles

Les sons u (murmure) et eu (pleurs, pleuvoir) n'existent pas en lingala, sauf dans les mots empruntés à des langues étrangères.

Les voyelles
Voyelle Exemple Ecouter Se prononce Comme dans
a kotala a malade
e fermé kokende é mélange
e ouvert kokende è mère
i pilipili i remise
o fermé kosala o fermé rôle
o ouvert noko o ouvert folle
u lutu ou loup

Les consonnes

Sauf dans les mots d'origine étrangère, il n'y a pas en lingala de mots avec les lettres c, h, j, q, r et x.

De même, les sons j (gémir), ch (chuchoter) et r (raconter) n'existent pas en lingala, sauf dans les mots empruntés à d'autres langues.

Les consonnes sont présentées ci-dessous non pas par ordre alphabétique, mais par paires : consonne sourde / consonne sonore. Exemple : p / b, pote / botte.

Les consonnes
Consonne Exemple Ecouter Se prononce Comme dans
p pili-pili p pierre
b bilei b bière
s kosala s bus
z kozala z zeste
k kokanga k karaté
g koganga g gare
t kotala t tapis
d kodunda d danse
f kofungola f fumer
v kovimba v vibrer
m mobali m montre
n noko n notre
l lelo l lettre

Les semi-voyelles

Les semi-voyelles - ou semi-consonnes ! - sont w et y.

Les semi-voyelles
Semi-voyelle Exemple Ecouter Se prononce Comme dans
w mwana w wagon
y koyeba y payer

Les voyelles doubles

Les voyelles doubles sont ai, ei et oi.

Les voyelles doubles
Voyelle double Exemple Ecouter Se prononce Comme dans
ai ngai a-i ms
ei bilei e-i réitérer
oi matoi o-i Mse

Les consonnes doubles

Ce sont ces groupes de consonnes qui commencent par m ou n (mb, ng, etc.), et qui tordent la langue aux Francophones ! Bien souvent d'ailleurs, ceux-ci ajoutent un e devant la consonne double pour se tirer d'affaire. On ne citera que Julie Lescaut et son cher inspecteur Enn-guma... D'ailleurs, pour échaper à une telle déformation, le chanteur Mpasi a simplifié son nom en Passi (avec deux s pour marquer le son s, alors qu'un seul suffit en lingala.)

Pourtant, en faisant un petit effort et avec un peu d'entraînement, on arrivera à ne pas mettre un e devant la consonne double.

Les consonnes doubles
Consonne double Exemple Ecouter
mb mbote
mp mpasi
nd ndeko
nt ntango
ng ngai
nk nkania
nz nzoto
ns nsambo

Les tons

Le lingala est une langue tonale. Les tons ne se cofondent pas avec des syllabes accentuées, comme en anglais ou en allemand par exemple. Ce sont des variations non pas de l'intensité de la syllabe, mais de sa hauteur, "musicalement" parlant. Il existe un ton haut et un ton bas.

Les tons ont une grande importance, car un même mot ou une même forme conjuguée peuvent avoir un sens différent selon la tonalité.

Exemples de mots qui ne se différencient que par leur ton haut
(en majuscules et caractères gras ci-dessous
Lingala Français Ton haut sur la : Ecouter
maBEle les seins 2e syllabe
mabeLE la terre 3e syllabe

A l'écrit, on doit en principe marquer le ton haut par un accent aigu sur la voyelle qui le porte. Mais ces accents ne sont guère utilisés dans la communication courante, surtout lorsqu'on écrit au clavier car ils nécessitent alors des combinaisons de touches difficles à mémoriser ! Ainsi on doit écrire par exemple : áwa, mabéle, mabelé, míliki, motó, búku

Commentaires fournis par Disqus


RSS | A propos | Conditions d'utilisation de cette page | Page valide XHTML 1.0 | Haut de la page